Canyon des gorges de Chailles

(St Béron)

 

cotation : v4a6II massif : Chartreuse rivière : Guiers Les massifs

 

Un des parcours les plus aquatiques de la région. On alterne entre progression sur les rochers, sauts et nage. Une descente particulièrement aquatique avec de longs biefs dont un de près de 400 mètres. Il faut toutefois rester très vigilant car le parcours est ponctué de siphons. Avant de sauter dans une vasque, il faut bien regarder comment l'eau s'en évacue.

A St Béron où l’on tourne à gauche vers St Albin. On prend ensuite toujours à gauche jusqu'à Voissant. On traverse le village et on continue sur la D 82. On passe un premier virage à gauche et on se gare (voiture aval) dans le virage en épingle suivant.

On remonte les gorges de Chailles en direction Des Echelles. A la sortie des gorges on se gare (voiture amont) sur le parking qui domine le barrage, dans un grand virage à gauche (panneau d'information spécial canyon).

On prend la petite sente qui suit le mur de soutènement de la route puis plonge assez raide jusqu'à la rivière.

Après une marche d'une centaine de mètres, un petit ressaut nous conduit dons une première vasque profonde et large. A son extrémité, une partie de l'eau passe sous un gros bloc (premier siphon) que l’on contourne aisément d'un coté comme de l’autre. On trouve alors une première verticale de 6 mètres au bas de laquelle il y a bien du remous. On rejoint ensuite un long bief étroit et profond.
Il faut franchir une seconde cascade pour atteindre le siphon le plus impressionnant de cette descente. L'eau chute de quatre mètres dans une vasque siphonnante. Une progression facile par une vire en rive droite permet de franchir cet obstacle, en sautant dans la vasque en aval, qui débouche sur un bief. Celui-ci nous conduit ensuite au sommet d'une petite cascade de 4m suivie de nouveau par une portion de nage. La progression est ralentie par un petit ressaut insignifiant au pied duquel on trouve de nouveau un siphon. Il est possible de l'éviter par une vire en rive gauche.
A cause du gros débit quasi-permanent, il faut éviter la dernière C10. On veillera, dans le bief qui la précède à ne pas rater une petite lucarne à droite qui permet de rejoindre une longue main courante au bout de laquelle, après une remontée athlétique, un rappel de 25 mètres nous ramène dans le Guiers.
Plusieurs biefs profonds se suivent jusqu’au dernier de près de 400 mètres de long.

Après le bief de 400 mètres on rencontre un petit ressaut de quelques mètres à côté duquel subsiste, en rive gauche, le poteau métallique d’un ancien panneau. Ne pas franchir ce ressaut et grimper en rive gauche ou dessus des restes du panneau en suivant une sente de pêcheur assez raide. Cette partie est équipée d' une main courante dans les premiers mètres. La sente s'adoucit, traverse à gué le déversoir d'un des canaux, puis rejoint un canal que l’on traverse par une passerelle. Le sentier continue de monter et débouche dans un champ sous la route.


 

Les vidéos du canyon

Tournée en 2019 avec Fabien & Stéphane

 


Tournée en 2018 avec Fabien


Tournée en 2017 avec Fabien


Tournée en 2016 avec Fabien & Stéphane (1)


Tournée en 2016 avec Fabien & Stéphane (2)

 

 

 

 


.